Se faire enfirouaper

Je suis de retour pour vous offrir une toute nouvelle capsule vidéo expliquant les particularités de notre belle langue et plus particulièrement du québécois. Remontant à ses origines, je décortique pour vous son lexique, ses expressions et ses penchants parfois saugrenus.

Aujourd’hui, je vais m’attaquer à l’expression que les puristes utilisent encore dans leur conversation de tous les jours : se faire enfirouaper. Cette expression populaire remonte à l’époque de la Nouvelle-France et du commerce de la fourrure. Venez découvrir ce secret caché de notre belle parlure et riez un bon coup de mes mises en situation abracadabrantes, car le ridicule ne tue pas les véritables bûcherons.

Pour revoir la première capsule de StéphanieÉcrit, c’est par ici. Sans oublier d’aller consulter notre spécial 1 an.