Seyrawyn : un projet qui fait la différence

Certaines personnes aiment saupoudrer un peu de magie sur leur quotidien et cherchent à faire rêver les plus jeunes comme les plus vieux. Parmi celles-ci on compte Martial Grisé et Maryse Pepin, deux auteurs à l’imagination débordante. Étant de véritables mordus de fantaisie, ils ont voulu créer leur propre univers; celui de Seyrawyn. Et comme si ce n’était pas assez, ils ont voulu donner goût aux enfants à la lecture grâce à des histoires hautes en couleur et des personnages plus qu’attachants. Laissez-moi vous faire découvrir leur histoire merveilleuse.

Martial Grisé et Maryse Pepin, seyrawyn

Martial Grisé et Maryse Pepin, seyrawyn

Tout a commencé par un simple rêve que les deux auteurs chérissaient. D’un côté, il y avait Martial Grisé, un artisan du cuir féru de grandeur nature et bachelier en administration des affaires. De l’autre, Maryse Pepin qui menait son bureau de design graphique depuis ses 20 ans. Ensemble, ils réussissent à allier leurs forces pour engendrer cet univers magique qu’est Seyrawyn et ainsi inviter les jeunes à devenir dragonniers. Pour eux, la magie est bien réelle, pas de doute là-dessus.

La conception des œufs de dragons a débuté dans l’atelier de Martial en 2008. Bien vite, près de 500 dragonniers sont créés au Québec. L’engouement fut si grand que des gens réclamèrent des explications, une histoire, quelque chose qui définirait les fameux 10 espèces d’œufs. L’écriture de la série Seyrawyn a donc débuté en 2010. Deux ans plus tard, le premier livre voyait le jour. En 2012, ce sera près de 3500 dragonniers qui peupleront le Québec, une ascension monstre. Pas étonnant que l’année suivante, le livre soit déclaré «meilleur vendeur au Québec» dans sa catégorie.

Mais, le plus exceptionnel dans l’univers de Seyrawyn, ce ne sont pas les produits dérivés. Ce qui impressionne vraiment à mon avis, ce sont les valeurs qu’elles promeuvent. En effet, les gardiens, tous comme leurs auteurs, encouragent le respect, la connaissance et la persévérance. Après avoir entendu le discours passionnel de Martial au Salon du livre de Montréal, j’ai été happée moi aussi par l’apport de son entreprise sur la persévérance scolaire des jeunes en difficulté par exemple. Celui-ci se dit fier de refuser la vente d’un œuf de dragon à un enfant qui paraît ne pas l’avoir mérité. Père de 4 enfants lui-même, Martial sait très bien que gâter un enfant n’est jamais un véritable cadeau et qu’il faut plutôt se baser sur le mérite.

La serie Seyrawyn

En tant que fille de joual à l’œil aiguisé, je ne suis heureusement pas la seule à avoir remarqué ce superbe duo d’auteurs, puisque le 18 novembre, jour où nous avons fait connaissance, les deux auteurs se sont vus décerner la médaille de l’Assemblée Nationale. Rien de moins! Avec ce geste, on soulignait leurs efforts pour la promotion de la langue française en plus de leur approche innovante auprès des jeunes. Il n’y a pas si longtemps, j’aurais rêvé faire partie de leur colonie de vacances ou de les voir débarquer en habits Viking dans mon école. À dire vrai, il y a très certainement encore une partie de moi qui garde un peu de place pour de la magie.

Vous êtes comme moi et voulez encourager leur entreprise, sachez qu’il sera possible entre le 27 et 28 juillet de les rencontrer en chair et en os aux Médiévales Lanaudière, un gigantesque festival qui met le monde fantastique et moyenâgeux à l’honneur dans la ville de L’Assomption. Grandeur nature, spectacle équestre, troubadours et maquillage; ce sera un événement pour toute la famille! Je serai d’ailleurs présente dans l’allée des libraires Alexandria pas très loin de nos vedettes du jour. Venez donc nous rendre une petite visite, vous ne le regretterez pas.