Le berger des loups par Joelle Rivard

Le berger des loups par Joelle Rivard

J’ai l’honneur de vous présenter aujourd’hui le récit fantaisiste d’une auteure de la municipalité de Dégelis avec ce premier roman qui vous transportera dans un monde enchanteur où une guerre fait rage entre les loups et les hommes. Je parle bien sûr du livre «Le Berger des loups», une autopublication de Joelle Rivard. Tout a commencé le 30 novembre 2017, lorsque l’auteure-entrepreneure a décidé de démarrer son projet et de ramasser des fonds à l’aide d’une campagne de financement très étoffée. L’auteure s’est donc impliquée du début à la fin du projet en participant à chacune des étapes soit la rédaction, la correction, la mise en page, la promotion et l’impression. Durant son parcours, elle a su s’entourer de spécialistes du milieu littéraire et artistique pour créer un produit fini. J’ai donc plongé dans ce monde stimulant pour vous le faire découvrir à mon tour.

Synopsis

Tout commence alors que le troupeau du jeune berger Ludovic se fait brusquement décimer par une meute de loups enragés. Il soupçonne alors que ce comportement soit dû à une force supérieure et décide de partir en quête de réponses auprès d’une magicienne. Son cousin Antonin et un fée (oui, oui) l’accompagneront dans cette grande aventure. Pendant ce temps, les loups répondent à l’appel de leur nouveau maître et se réunissent. Une guerre se prépare et les deux adolescents redoutent le pire.

Les hauts

Parlons maintenant des choses que j’ai particulièrement appréciées durant ma lecture. «Le Berger des loups» est un récit de fantasy qui débute en force grâce à son élément déclencheur complètement hors du commun. Dès le début, je me suis retrouvée immergée dans une bulle de lecture sans pareille. Ce sont rien de moins que des loups possédés qui s’en prennent au protagoniste telles des créatures sorties tout droit de l’enfer. Je me dois de mentionner ici que c’est surtout la superbe plume de l’auteure qui a su rendre cette scène aussi marquante. Je lui lève mon chapeau très haut pour cela.

Aussi, j’aimerais souligner le concept du maître des loups, surnommé le Berger des loups, et de son pouvoir qui consiste à prendre contrôle non seulement des loups, mais de tout genre de canidés; un aspect particulièrement bien exploité dans cette histoire. Le principe est simple, mais tellement efficace surtout lorsqu’on sait que le plus fidèle compagnon de Ludovic le berger est son chien. Mon amour des animaux a été très certainement chamboulé. Or, je ne pourrais tenir rigueur à cette charmante auteure pleine de potentiels.

Les bas

Évidemment, aucun livre n’est parfait et je me dois de pointer quelques éléments qui pourraient être améliorés. Gardez en tête cependant qu’il est uniquement question de mon avis personnel et donc pas forcément celui de la majorité des lecteurs. Je me lance donc dans le vif du sujet.

Je dois avouer faire partie de ceux qui préfèrent accumuler un bon bagage d’informations avant de partir pour l’aventure. Je parle surtout ici des détails sur la relation entre Ludovic et son voisin, un élément faisant partie de l’intrigue. Tout au long de ma lecture, je me suis demandée pourquoi un jeune berger n’allait pas simplement cogner à la porte de son voisin pour trouver des explications étant donné qu’il a reçu une lettre de sa part. Pourquoi décider de risquer sa vie en partant à l’aventure alors que ses propres terres sont menacées? Le lecteur est laissé en suspens jusqu’au 3/4 du livre où l’on finit par obtenir certaines réponses. Il s’agit probablement d’un choix de l’auteure qui cherche à garder le mystère, mais j’aurais préféré en avoir un peu plus et un peu plus tôt à me mettre sous la dent.

Aussi, je crois que l’intrigue aurait gagné à être resserrée sur certains aspects et plus étoffée sur d’autres. Je le répète tout de même, il s’agit de mon humble impression et je ne prétends surtout pas détenir LA réponse absolue.

Appréciation générale

Voilà donc ce qui conclut cette chronique littéraire portant sur «Le Berger des loups». Un premier roman magique et prometteur pour une auteure qui ne manque pas d’audace. Se lancer dans l’écriture d’un livre, puis dans sa mise en marché, c’est une démarche qui suscite toute mon admiration. Ce roman démontre bien quelques lacunes, mais, dans l’ensemble, il consiste en un très bel objet recelant de petites perles littéraires que je mets au défi n’importe quel amateur de fantasy de ne pas apprécier. Une intrigue prenante, un monde à découvrir, bref, un conte de grands méchants loups pas comme les autres. Je vous recommande de suivre cette jeune auteure très prometteuse sur son site en passant par ici.