Légion, un excellent roman horrifique de Maude Rückstühl

LÉGIONMaude Rückstühl est une auteure québécoise se spécialisant dans la littérature horrifique. Et elle ne nous déçoit pas avec LÉGION, un roman d’horreur fantastique complètement immersif paru en mai 2018 aux Éditions AdA dans la collection Corbeau.

C’est peu fréquent que l’horreur se base principalement sur des… insectes et on pourrait croire que c’est inoffensif… des insectes…. mais détrompez-vous! J’ai eu la chienne de ma vie haha!

Bon, j’entends déjà les détracteurs : oui oui, il y en a d’autres romans ou d’autres films basés sur des insectes, mais on s’entend que c’est moins commun, tout de même. Bref, ce livre est un peu une preuve comme quoi on peut être original, même en 2018.

Et puis, avez-vous vu cette magnifique première de couverture?

Vous savez un peu où je m’en vais avec cette critique, hein? Bon… avant de vous en dire plus, voici une partie de la C4 :

QUATRIÈME DE COUVERTURE

Une famille quitte la ville pour acheter une maison abandonnée, située dans une campagne reculée. Dès leur arrivée, le chant des criquets est anormalement fort. Celui des cigales évoque un ricanement moqueur. Insectes et arachnides se font de plus en plus envahissants, de plus en plus menaçants. Ils sont prêts à commettre toutes les atrocités pour protéger un secret vieux de 400 millions d’années. Ils sont agressifs, voraces, brillants et magistralement organisés. Ils sont partout. Ils sont légion.

LES HAUTS

Bon, je l’avoue, je vous fait une petite confidence : j’ai peur des araignées. Oui, oui. Bon, j’ai un petit peu dompter ma peur quand même, mais pas au point de dire que c’est guéri. Quand j’ai lu ce roman, j’ai eu l’impression d’avoir une phobie générale des insectes. J’entendais soudainement plus fort les criquets. Je me mettais à soupçonner les libellules de complots. Lorsqu’une araignée a fait une toile dans mon rétroviseur, je me suis dit : « Ça y est. C’est ici la Zone ». Bon… je m’emporte un peu.

Comme vous aurez compris, il s’agit d’un roman excessivement immersif. Les descriptions et l’action sont parfaitement équilibrés pour nous garder toujours en haleine et nous permettre d’être imprégné complètement de l’univers. L’écriture est juste et captivante. J’ai eu l’impression d’être prise au piège, comme les personnages auxquels je me suis très fortement attachée. D’ailleurs, la relation de couple des deux protagonistes, complexe et non-stéréotypée, est également un des éléments fort de ce récit.

L’auteur a choisi une grande maison de campagne décrépie au milieu de nulle part, installée au fond d’un rang que personne ne connaît, comme lieu principal de l’action. On se sent loin, dépaysé, isolé. Quelle bonne idée!

LES BAS (En fait, LE BAS)

Jusqu’à la toute fin, je me demandais bien ce que j’allais écrire ici! Je suis une lectrice plutôt exigeante et je dois avouer que j’adore quand je ne sais pas trop quoi dire au niveau des points faibles… Ça aurait voulu dure que le livre était parfait (du moins selon mon point de vue). Par contre, il y a bien un passage qui a énervé mon œil de lectrice (probablement un peu trop critique). À la toute fin du livre, il y a beaucoup d’action – des passages avec un rythme fou comme on les aime. Cependant, à un moment donné, l’auteure décide d’expliquer en détails tout l’univers à l’aide des notes d’un chercheur. Le hic, c’est qu’on avait majoritairement compris tout ça et que ça brise l’intensité à mon humble avis. J’avais hâte de terminer ces pages. J’ai eu une petite impression d’avoir accès aux notes de l’auteure – ce qui ne devrait pas arriver normalement lors de la lecture. Ça ne dure toutefois que quelques pages et ça ne dérange pas tant que ça!

APPRÉCIATION GÉNÉRALE

Quel bon livre horrifique que je recommande à tous les fans finis d’horreur québécois ! J’ai A-DO-RÉ. Je l’ai lu presque d’une traite. Je ne cacherai pas ici mon amour pour la collection Corbeau des Éditions AdA, mais je voudrais spécifier ici qu’il s’agit d’un des titres que j’ai le plus aimé. Excellente histoire, univers et ambiance bien établi et personnages attachants. Si vous avez lu cet excellent bouquin, n’hésitez pas à donner votre opinion en commentaire. Si vous ne l’avez pas lu, courrez l’acheter !

LÉGION