Entrevue avec Frédéric Raymond: au cœur de La Maison des Viscères

par

À mon grand bonheur, pour La Maison des Viscères, l’Horreur, ce n’est pas qu’à l’Halloween que ça se passe – c’est à longueur d’année. 365 jours de sang, de boyaux et de peur.… Lire la suite